Abidjan Capital du rire

Abidjan, le 14 mai 2024 – La Direction générale des douanes ivoiriennes a révélé la présence de 87 agents ayant utilisé de faux diplômes pour accéder à des concours professionnels exceptionnels de la Fonction publique. Cette découverte, faite dans le cadre des vérifications approfondies des dossiers des admis, met en lumière l’ampleur du phénomène de fraude dans le système de recrutement.

Des concours entachés par la fraude

Les 87 cas de faux diplômes ont été décelés lors des concours professionnels exceptionnels de contrôleur et d’inspecteur des douanes, organisés au titre de la session 2021. Parmi les agents concernés, 28 avaient été déclarés admis au concours de contrôleur des douanes, tandis que les 59 autres avaient réussi le concours d’inspecteur des douanes.

La vigilance des autorités douanières

C’est grâce à la mise en place d’un système de vérification rigoureux que ces cas de fraude ont pu être détectés. En effet, la Direction générale des douanes a procédé à un recoupement des informations figurant sur les diplômes présentés avec les données des institutions d’enseignement supérieur concernées. Ce processus minutieux a permis de démasquer les faux diplômes et de prendre les mesures conséquentes.

Des sanctions sévères pour les auteurs

Les agents indélicats ayant utilisé de faux diplômes pour intégrer les rangs des douanes ivoiriennes s’exposent à des sanctions disciplinaires sévères. Conformément à la réglementation en vigueur, ils risquent la radiation des effectifs et des poursuites judiciaires.

Un message clair à tous

Cette découverte met en garde tous ceux qui envisagent d’emprunter des voies illégales pour accéder à la fonction publique. La Direction générale des douanes affiche sa détermination à lutter contre la fraude et à garantir l’intégrité du processus de recrutement.

Un appel à la vigilance des candidats

Face à la recrudescence des cas de faux diplômes, la Direction générale des douanes invite les candidats aux concours à faire preuve de vigilance et à s’assurer de l’authenticité des diplômes qu’ils présentent. Il est important de privilégier les établissements d’enseignement supérieur reconnus et de conserver précieusement les originaux des diplômes obtenus.

Cette situation met en lumière la nécessité de renforcer les mécanismes de contrôle et de sensibiliser davantage les populations sur les dangers de la fraude. La collaboration entre les différentes institutions concernées est essentielle pour endiguer ce fléau et garantir la crédibilité des concours publics

Jmb

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

MADIGANE RESIDENCE : Votre havre de paix en bordure de lagune à Assinie

Vous rêvez d’une escapade inoubliable dans un cadre idyllique ? Ne cherchez pas plus…