Abidjan Capital du rire

Fin de procédure pour le PDCI RDA « La procédure est achevée ce jour par un désistement d’action ». Cela veut dire que les requérants, M. Blesson Christophe et M. Oura Affroumou ont décidé de retirer la requête, la procédure et le tribunal leur en a donné acte, bagages pliés et dans les voitures pour Yamoussoukro pour le congrès, c’est ainsi que s’est exprimé maître Blessy Jean Chrysostome, l’avocat du plus vieux parti de Côte d’Ivoire.

Il a fait cette déclaration au terme d’une audience en référé devant le tribunal de première instance d’Abidjan Plateau dans l’affaire opposant les requérants Oura et Blesson contre le parti créé par Félix Houphouet-Boigny après l’annulation de son 8e congrès le samedi 16 décembre dernier.

 À la tête d’un conseil de 14 avocats venus défendre le PDCI, Maître Blessy Jean-Chrysostome, lors de son interview, a fait savoir qu’après le retrait de cette plainte, plus aucune procédure ne plane sur le PDCI ; ce retrait de la plainte des requérants met fin à la procédure.

Selon lui, le dialogue a prévalu, tout en faisant remarquer que les requérants étaient meurtris et pris de remords après avoir mis le Parti dans une situation inconfortable.

 Dans la soirée après le procès les deux militants qui ont décidé d’ester le PDCI RDA en justice ont été reçu par le président intérimaire ,le Professeur Philippe COWPPLI-BONY

Les militants du parti d’Henri Konan Bedie pourront donc converger vers la fondation Félix Houphouet-Boigny pour le 8e congrès extraordinaire qui verra l’élection de son troisième président de son histoire.

 MS

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Décrispation de l’environnement politique : Des partisans de Guillaume Soro pas toujours rassurés

Abidjan-Le 22 février dernier, le chef de l’Etat , Alassane Ouattara a accordé la grâce pr…