Abidjan Capital du rire

Aicha Kone la diva de la musique ivoirienne pas du tout contente du Burida ,bureau ivoirien des droits d’auteur dans sa gestion du don fait par l’Etat de Cote d’Ivoire pour aider les artistes Ivoiriens dans la grave crise sanitaire que traverse notre pays.

Ce secteur est tellement touché que le gouvernement ivoirien a alloué une somme de 500 millions de Francs Cfa.

c’est suite à cette répartition que la diva a élevé  la voie pour dénoncer la mauvaise foi des dirigeant de la maison des artistes.

Nous avons joint ce matin l’impératrice de la musique Africaine, la seule artiste ivoirienne à avoir deux disque d’or est revenu sur ce que l’on pourrait appeler désormais le feuilleton burida.

Aicha Kone dénonce le faite que le burida  transforme un don en répartition de droit sur les œuvres et qu’elle ne peut pas accepter cela, elle le dit sans ambages: »j’ai été joint par un monsieur du Burida en ces termes maman vous avez un chèque de 100 milles francs cfa ,vous pouvez passer le récupérer. J’ ai donc dis non que cela ne pouvais pas être mes droits ,j ai 50 ans de carrière ,mes morceaux sont des standards joués partout en Afrique ,je mérite quand même du respect ».

Pour la Diva, le mode de fonctionnement doit changer car les artistes ne sont pas seulement des chanteurs, c’est tout un monde ,il n’est pas intéressant de profiter des malheurs des artistes pour s’enrichir ou faire des frustrés ,que les dirigeants actuels du Burida ne profitent pas du Coronavirus pour se foutre des artistes « , s’indigne Aïcha Koné.

« je remercie le donateur mais je pense que avec 50 ans de vie musicale ,j ai connu tout les régimes d’Houphouët Boigny à maintenant je pense qu’il pouvait faire mieux. Après toutes ces années à hisser haut le drapeau de notre pays il y’a des choses qui ne nous honorent pas « a révélé Aicha Kone.

A la suite de mon ral bol mon frère Tirbuce kOFFI des USA m’a joint ,on sait parler, on sait compris, il a eu des mots pour me soulager avec un langage apaisant. Vous savez c’est un écrivain et sait trouver le mots. Je pris Dieu que depuis son confinement ou il est qu’il soit préserver.

Aicha Koné a rassuré les ivoiriens sur son état de sante et a fait des bénédictions pour la fin de cette pandémie afin que la vie reprenne pour le bonheur de tous.

JMB

 

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Pluies torrentielles :Abidjan sous les eaux 5 morts dénombrés.

Les pluies du jeudi 13 juin 2024 ont occasionné des montées des eaux et des éboulements da…