Abidjan Capital du rire

La promotion 2019-2021, composée de 74 inspecteurs des soins infirmiers, a solennellement prêté serment le mercredi 19 juillet 2023, devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau.

Après deux ans de formation intense théorique et pratique, à l’Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS), les membres de cette deuxième promotion des inspecteurs du domaine de la santé sont sanctionnés par un Master en Management et Qualité de Soins (MQS). Le Pays dispose désormais au total 150 Inspecteurs de Soins Infirmiers.

La prestation de serment ce jour, marque ainsi la fin de leur formation et leur capacité à contribuer à l’amélioration de la qualité des soins et à la promotion de l’éthique dans de ce domaine.

« L’arrêté n°00262 MSHPCMU/CAB du O4 Avril 2023 portant fin de formation des Inspecteurs de Soins Infirmiers de la promotion 2019-2021 au titre de l’année 2022. » fait office de la décision du Ministre de tutelle, M. Pierre N’gou Dimba qui leur confère le plein droit d’exercer.

A travers la sortie de cette promotion, le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle entend renforcer les ressources humaines de qualité afin d’offrir des soins de qualité aux populations.

Dr Ablé Ekissi, Inspecteur Général de la Santé, représentant le Ministre Pierre Dimba, a soutenu que le métier d’Inspecteur de Soins infirmiers requiert beaucoup de responsabilités et de rigueurs. « Cette prestation de serment permet aux impétrants de pouvoir s’engager dans leur métier. » a-t’il soutenu.

Le substitut du Procureur de la République, Kra Aimé Yao Alban, quant à lui, a prodigué des conseils aux impétrants. « Dans vos fonctions, montrez du respect à tous, tout en devant vous-même respecter. Tâchez d’être courageux, tout en vous abstenant de verser dans l’arrogance. Soyez prêts à servir tout en restant exigeant avec vous-même. »

Précisons que l’Etat de Côte d’Ivoire a créé, selon le décret n°2016-1141 du 21 décembre 2016, l’emploi des Inspecteurs de Soins, dans le but d’améliorer de manière significative la qualité des soins de la population.

Depuis 2019, la formation de ces experts est effective à l’INFAS d’Abidjan. Ces derniers ont pour missions principales d’œuvrer au développement de la discipline infirmière et obstétricale et de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins et à la promotion de l’éthique dans ledit emploi. La première promotion (2018-2020) est déjà affectée sur le terrain.

Sercom

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Sécurité routière/ 28 permis de conduire sanctionnés ce mois de juin

À quelques jours de la fête de Tabaski , la Commission Spéciale Technique de Suspension et…