Abidjan Capital du rire

Bouna, le 22 juillet 2023- La Ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba a réceptionné l’Institut de Formation et d’Education Féminine (IFEF) de Bouna, réhabilité et équipé par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Dans le souci de soutenir l’Etat de Côte d’Ivoire dans l’amélioration de la résilience des femmes et des filles, leur éducation, leur autonomisation économique et sociale, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a entièrement réhabilité et équipél’Institut de Formation et d’Education Féminine (IFEF) de Bouna. La cérémonie officielle de remise de clé, s’est déroulée ce samedi, à Bouna, en présence de la Ministre du Plan et du Développement, de la Représentante résidente de l’UNFPA, et des autorités locales. Heureuse de voir l’accomplissement de sa requête formulée au nom des populations de Bouna, Nialé Kaba a remercié le donateur.

« Je remercie laReprésentante Résidente de l’UNFPA, qui traduit si bien le principe de ne laisser personne de côté par des actes concrets en donnant ainsi une suite favorable à ma requête de juillet 2022, de voir l’Institution de Formation et d’Education Féminine (Ifef) de Bouna réhabilitée et équipée. En effet, nous sommes heureux du nouveau visage apporté à l’issue des travaux de réhabilitation effectués par l’équipe de l’UNFPA, sous la Coordination du Préfet et la supervision des directions régionales des Ministères du Plan, de la Femme et de la Construction sans oublier l’ONG AIBEF, partenaire de l’UNFPA. Soyez en félicités et remerciés pour ce travail d’équipe pour une action gouvernementale très efficace », s’est félicitée la députée de Bouna.

Elle a par ailleurs, invité la direction régionale du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, et celle de l’Ifef à « un très bon usage du matériel mais surtout des performances avec un accroissement de l’effectif dauditrices et une insertion professionnelle réussie pour l’autonomisation des filles et femmes de Bouna », a-t-elle indiqué.

Bien avant, la Représentante Résidente de l’Unfpa a réaffirmé l’engagement de son institution aux cotés de la Côte d’Ivoire.« Engagé aux côtés de l’Etat de Côte d’Ivoire, l’Unfpa entend œuvrer pour une société plus résiliente au regard des nombreux défis de la belle région du Bounkani. C’est pourquoi, à travers notre bureau décentralisé de Bondoukou nous nous sommes engagés à rapprocher davantage nos interventions des besoins des communautés. C’est dans ce cadre que s’inscrivent la réhabilitation et l’équipement du bloc gynécologique de l’hôpital général de Bouna, la réalisation des interventions gratuites de réparation de la fistule, la réhabilitation d’un bâtiment équipé à l’espace amis des femmes pour la paix et l’appui à plus de 20 groupements féminins de Bouna pour la réalisation des activités génératrices de revenus en vue de leur autonomisation », s’est exprimée Cécile Compaoré.

A sa suite, la Directrice de la Femme, de la Famille et de l’Enfant de la région du Bounkani, Kouamé née Zamble Affoué Louise visiblement en joie de réceptionner ses locaux flambant neufs, a pris l’engagement d’en faire un très bon usage.

Notons que la réhabilitation et l’équipement de l’IFEF ont été effectués à hauteur de soixante-onze millions huit cent quarante-six mille huit cent quatre-vingt-onze franc CFA 71 846 891 dont 53 606 990 F CFA consacrés aux travaux de réhabilitation complète de l’IFEF et 18 239 901 FCFA destinés à l’équipements et aux matériels d’enseignement pratique à l’IFEF de Bouna.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Adama Bictogo à la Mecque pour accomplir le rituel de la Omra

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo, en visi…