Abidjan Capital du rire

New-York, le 19 septembre 2023 – La Ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba a présenté ce dimanche 17 septembre 2023, les engagements de la Côte d’Ivoire, au cours de la session de revue à mi-parcours de la campagne Génération Egalité, à l’ouverture du sommet sur les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Cette rencontre s’est tenue en marge de la 78ème Session de l’Assemblée Générale des Nations Unies dont la délégation officielle est conduite par le Vice-Président de la Côte d’Ivoire, Tiemoko MeylietKoné.

La Campagne Génération Egalité est une opportunité pour mobiliser de nouveaux engagements et réaffirmer ceux existants. C’est justement l’exercice auquel s’est pliée la Ministre du Plan et du Développement, ce dimanche 17 septembre, à New York, à l’ouverture du sommet sur les Objectifs de Développement Durable (ODD). Elle a saisi l’occasion pour présenter l’engagement de la Côte d’Ivoire pour l’institutionnalisation des Clubs Genre dans les Universités publiques. « Instituée en 2018 avec le soutien de ONU Femmes Côte d’Ivoire, la mise en place des Clubs Genre au sein des Universités publiques ivoirienne, est rentrée dans une phase plus active en 2021 avec pour ambition de placer les jeunes, en particulier les étudiantes, au cœur de cette stratégie de développement.

Depuis cette date, les Clubs Genre existants ont été redynamisés et systématisés à l’ensemble des Universités publiques du pays », a indiqué NialéKaba. Elle précise par ailleurs, que la Côte d’Ivoire ambitionne à travers les clubs genre unesensibilisation « d’environ 110 000 étudiants et étudiantes (dont 38% de filles), d’une part sur l’importance de l’égalité de genre, et d’autre part, en les exhortant à s’engager dans la lutte contre toutes les formes de discrimination et de violence basé sur le genre ».

Pour la ministre, les clubs genre offrent un cadre exceptionnel d’échanges intergénérationnels, de réflexion et de partage d’informations sur les valeurs et les retombées de l’égalité de genre et de l’autonomisation des femmes et des filles. C’est pourquoi, en tant que Femme intellectuelle et leader politique, et en sa qualité de Ministre du Plan et du Développement, en charge du pilotage de la quête du dividende démographique, elle s’est personnellement engagée à mobiliser l’ensemble des partenaires de la Côte d’Ivoire, autour des questions de genre, particulièrement en cette année 2023, décrétée « année de la jeunesse ».

Selon l’économiste statisticienne, la Côte d’Ivoire entend poursuivre son soutien politique à cette importante initiative d’institutionnalisation des clubs Genre dans la vie universitaire autour des coalitions d’actions de la Génération Egalité. Elle invite par conséquent, tous ses partenaires techniques et financiers à l’accompagner dans la mise en œuvre de ces engagements.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

𝗗𝗘𝗚𝗨𝗘𝗥𝗣𝗜𝗦 𝗗𝗘 𝗟𝗔 𝗚𝗘𝗦𝗖𝗢 : 𝗟𝗘𝗦 𝗗𝗘́𝗣𝗨𝗧𝗘́𝗦 𝗗𝗘 𝗬𝗢𝗣𝗢𝗨𝗚𝗢𝗡 𝗘́𝗖𝗛𝗔𝗡𝗚𝗘𝗡𝗧 𝗔𝗩𝗘𝗖 𝗟𝗘 𝗠𝗔𝗜𝗥𝗘 𝗔𝗗𝗔𝗠𝗔 𝗕𝗜𝗖𝗧𝗢𝗚𝗢

𝗔𝗯𝗶𝗱𝗷𝗮𝗻, 𝗹𝗲 𝗺𝗲𝗿𝗰𝗿𝗲𝗱𝗶 𝟮𝟴 𝗳𝗲́𝘃𝗿𝗶𝗲𝗿 𝟮𝟬𝟮𝟰-Après avoir rencontré, le vendredi 23 février 2024, …