Abidjan Capital du rire

La nuit dernière a été longue en Côte d’Ivoire. Du nord au sud du pays, de l’est à l’ouest, les populations ont envahi les rues et fêté aux sons de divers instruments la victoire des Éléphants face aux Aigles du Mali au terme d’un match intense.

Bouaké, épicentre de cette explosion de joie, n’a pas été en reste. C’est là en effet, au stade de la Paix, que les Aigles du Mali accueillaient les Éléphants de Côte d’Ivoire. Les deux équipes ont entamé la rencontre, pied au plancher, un rythme qui ne faiblira pas jusqu’au terme du temps réglementaire puis des prolongations.

Après avoir mené 1-0, les Aigles se feront rattrapés dans les ultimes instants du temps réglementaire, puis assommés au bout des prolongations.

En proie au doute après la déculottée enregistrée lors du dernier match de poule (0-4, face à la Guinée Équatoriale), les Éléphants se sont réconciliés avec leur public en mettant hors course le Sénégal, champion en titre, en 16è de finale et sont plus que jamais conquérants.

L’Afrique du Sud, le Nigeria, la RD Congo et la Côte d’Ivoire sont les élus pour les demi-finales qui se joueront le mercredi 7 février. Les Super Eagles du Nigeria joueront contre les Bafana Bafana d’Afrique du Sud et les Éléphants de Côte d’Ivoire auront à découdre avec les Léopards de la RD Congo. Deux affiches qui promettent!

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Sécurité routière/ 28 permis de conduire sanctionnés ce mois de juin

À quelques jours de la fête de Tabaski , la Commission Spéciale Technique de Suspension et…