Abidjan Capital du rire

 

Abidjan ville cosmopolite avec le développement accéléré et l’accroissement de la population connait un cuisant problème foncier dont les litiges sont sans cesse récurrent  malgré les différentes réglementations prisent par le législateur pour éviter les différents  foncier.

Malgré toutes ses mesures fort est de constater que les problèmes fonciers demeurent et les litiges foisonnent de partout comme ce cas ci qui attire notre attention à savoir l’opération dénommée  »CISSE DE LA PAIX » parcelle de 32 hectares

comprenant 863 lots propriété du village de petit Bassam dans la zone de Anani  dans la commune de Port-Bouet est le centre d’un litige qui oppose d’une part Konan Kouadio Frederik directeur de la société en charge de la viabilisation et du déguerpissement de cette zone ,au promoteur Lassana Cissé, la communauté villageoise de petit Bassam avec à sa tête le chef Niaba Gnagne et l’association des acquéreurs d’autre part.

Le 22 février  derniers Des acquéreurs, qui se disent spoliés de leurs parcelles par Konan Kouadio Frederick, ont occupé le site, brandissant des pancartes hostiles à ce dernier.

«Apres avoir payer une somme de 700000 FCFA chacun pour  nos attestations villageoises délivrées par la chefferie de petit bassam en collaboration avec le promoteur Cissé Lassana, nous ne comprenons pas cet acharnement de konan Kouadio Frederik qui n’est ni le propriétaire du site mais un sous-traitant »:a révélé  Messan  l’un des acquéreurs trouvé sur le site le 22 février dernier.

Messan  au nom des acquéreurs a demandé au gouvernement une aide pour solutionner cette affaire afin de rentrer en possession de leurs terrains.

le mise en cause Frederick Konan Kouadio dit avoir tout les documents lui donnant droit à 10% des lots après déguerpissement et viabilisation et que c est sur ses lots qu’il voudrait construire une opération immobilière de haut standing et ne voudrait en aucun moment s’accaparer tout les lots.

« je juge l’action des acquéreurs infondée et pense que c’est une machination montée de toute pièce en complicité avec la chefferie de petit Bassam et l’opérateur Cissé Lassana pour ne pas lui rendre les  lots. J’ai toutes les preuves et la loi avec moi »dixit Konan Kouadio Frederik

Il a présenté des documents du parquet et une attestation qui lui donne le droit d’exploiter les 83 lots.

Nous avons joint Mr Cissé Lassana promoteur du site « CISSE DE LA PAIX » pour avoir sa  version des faits, il a de façon méthodique botté en touche toutes les allégations de Mr Konan Kouadio Frederik en ses termes: «je m’insurge contre les agissement de Konan Kouadio Frederik ,le contrat est formel ,il a droit à 10% des lots après désintéressement des tiers chose qu’il a signé devant huissier et devant son conseil.Il est dans le faux et il ne peut pas prétendre détenir 83 lots y compris l’îlot 20 qui constitue le point de discorde. Après désintéressement des tiers il lui revenait 30 lots, j’ai moi même ajouté 10 lots en guise de récompense et je tiens à signifier qu’il a exécuté les travaux à 80% alors que le contrat dit 100% des travaux».

Mr Cisse Lassana dit ne pas comprendre les agissements de son ex collaborateur qui viole le protocole d’accord qu’il a signé en présence de son avocat et compte poursuivre Mr Konan Kouadio Frederik pour faux et usage de faux car ayant imité sa signature et se poserait même des questions sur la véracité des documents en sa possession.

Approcher la chefferie de petit Bassam la réaction sur ce sujet est net: « le propriétaire du site est Mr Cisse Lassana, en aucun moment la chefferie de petit Bassam n’a dessaisi Mr Cissé Lassana comme le prétend Konan Kouadio Fréderic , concernant un prétendu communiqué que j aurais signé et publié au journal Fraternité Matin présenté par Konan Kouadio Fréderic comme mettant fin à ma collaboration avec Mr Cissé Lassana sur le site est faux».

NIABA GnaGne va même plus loin en précisant que sa signature a été falsifiée et qu’il était hors du pays lorsque ce communiqué a été signé.

Il exhorte a Konan Kouadio Fréderic à mettre balle à terre pour éviter les problèmes sur ce site.

Cissé Lassana  a donc décidé de porter l’affaire devant les juridictions compétentes  pour régler définitivement ce feuilleton,les prochains jours nous situerons.

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Adama Bictogo s’entretient avec le Premier ministre égyptien Moustafa Kemal Madbouli, au Caire

LE CAIRE – Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bicto…