Abidjan Capital du rire

Les éléphants de Côte d’Ivoire et les maliens n’ont pas pu terminer leur match amical hier mardi 12 septembre 2023. La pluie qui s’est abattue à la fin de la première mi-temps n’a pas arranger les choses.

En effet, le stade Alassane Ouattara d’Ebimpé était complètement inondé et la deuxième mi-temps n’a pu se jouer.

Les arbitres ont dû stopper le match qui s’est donc joué en 45 minutes. Cette pluie qui s’est abattue sur le stade Alassane Ouattara d’Ebimpé, Awassa Abdul, président de l’Alliance de la jeunesse Ivoirienne (AJI) et membre fondateur de la CONASU a une autre lecture.

Awassa Abdul, affirme que c’est un signe de Dieu qui visait à conjurer le mauvais sort que les soldats ivoiriens ont subi au Mali.

Dans une note publiée sur son réseau social américain, le président de l’AJI soutient que c’est une volonté divine qui visait à laver l’affront fait aux soldats ivoiriens au Mali.

« Le match amical Côte d’Ivoire contre le Mali n’a pu se terminer ce mardi 12 septembre 2023 au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé. Pour cause, la pluie qui s’est abattue sur le stade a empêché les deux équipes de revenir sur la pelouse pour les 45 dernières minutes. Les voix de Dieu étant insondables, il faut remercier le tout-puissant pour le mauvais sort qui vient d’être conjuré. Rappelons-nous que les autorités maliennes avaient pris en otage nos 49 soldats ivoiriens en mission régulière au Mali. Cette situation avait créé un climat très tendu entre la Côte d’Ivoire et le Mali. Aujourd’hui lors de cette rencontre entre les deux nations Dieu a voulu faire tomber la pluie pour aplanir les différends », a-t-il écrit.

« Les vieux maliens qui sont allés maudire le président Alassane Ouattara à Gao et Tombouctou alors que nos soldats ivoiriens étaient injustement arrêtés au Mali, c’est ce sort que Dieu vient de conjurer par cette pluie qui est tombée lors du match Côte d’Ivoire Mali. Il faut donc qu’on comprenne que les choses ne sont pas simples, pourquoi c’est au cours du match avec le Mali que la pluie tombe ? Allez-y comprendre quelque chose. En-tout-cas, cette pluie vient de laver toutes les souillures que les soldats ivoiriens ont subi au mali », a poursuivi Awassa Abdul.

Pour terminer, Awassa Abdul a tenu à apporter son soutien au ministre du sport Paulin Danho et au président de la COCAN, François Amichia.

« Je voudrais en tant que président de l’Alliance de la jeunesse ivoirienne (AJI) et membre fondateur de la coalition nationale pour le sursaut (CONASU), remercier le président Alassane Ouattara pour ses actions en faveur de la paix. Je voudrais aussi apporter tout mon soutien au Ministre François Amichia, président du COCAN et aussi au ministre Paulin Danho pour leurs actions en faveur du développement du football en Côte d’Ivoire », a-t-il conclu.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Pluies torrentielles :Abidjan sous les eaux 5 morts dénombrés.

Les pluies du jeudi 13 juin 2024 ont occasionné des montées des eaux et des éboulements da…