Abidjan Capital du rire

Lydia Ludic Côte d’Ivoire longtemps paralysée par une guerre de tranchée entre ses actionnaires et sa direction espagnole, accusée d’avoir pillée l’entreprise a été sauvée de la faillite par le Tribunal du Commerce d’Abidjan en nommant à sa tête en décembre dernier, un Administrateur provisoire.

Connu pour sa rigueur complétée d’une grande expérience dans la gestion des entreprises, l’expert – comptable Georges YAO – YAO a réussi à éviter à cette société la faillite. En moins de six mois, ce sont des salaires qui sont payés à temps et régulièrement, alors que dans un passé récent les employés accusaient d’importants retards de paiement. À cela s’ajoute le règlement de la majorité des dettes de la société, sauvant ainsi d’autres entreprises ivoiriennes de la faillite.

Pourtant, alors que l’horizon s’éclaircit pour cette entreprise grâce à l’expert comptable, il semble que les protagonistes d’hier soient décidés à dégager ce dernier pour reprendre la direction de la société…

Selon des sources bien introduites, les travailleurs heureux de la bonne marche de la société garantissant ainsi leur salaire sont à présent inquiets pour leur avenir et souhaitent empêcher le départ de YAO – YAO. Ce sont plusieurs centaines d’agents dont les emplois seront ainsi menacés si les anciens dirigeants revenaient aux affaires, menaçant ainsi d’embraser le front social avec de terribles conséquences sur la vie de plus 400 familles ivoiriennes.

À présent tous les regards sont tournés vers le tribunal de commerce d’Abidjan qui devrait dans les prochains jours se prononcer sur ce sujet brûlant.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

MADIGANE RESIDENCE : Votre havre de paix en bordure de lagune à Assinie

Vous rêvez d’une escapade inoubliable dans un cadre idyllique ? Ne cherchez pas plus…