Abidjan Capital du rire

Dans le cadre du suivi et du respect de la charte de bonne conduite, et de la supervision du processus électoral en cours à la Fif, le comité de veille et de suivi note la résurgence des rumeurs susceptibles de mettre à mal la paix sociale et l’ordre public en Côte d’Ivoire.

Face à cette situation intervenue à environ 12 heures de cette élection des membres des organes exécutifs et de contrôle de gouvernance de la Fédération Ivoirienne de Football prévue ce samedi 23 avril 2022, le comité de suivi et de veille de la charte de bonne conduite déplore ces rumeurs pouvant mettre à mal la cohésion sociale.

Le comité de suivi et de veille salue le sens de responsabilité des candidats, la vigilance et la rigueur des acteurs et des amoureux du football.

Le comité rappelle qu’il n’est pas utile de se précipiter pour donner des informations sur le processus électoral en dehors des canaux officiels.

Le comité félicite les personnes qui ont attendu une réaction officielle sur la question au lieu de partager les rumeurs. Il invite l’ensemble des acteurs et amoureux du football à agir en permanence dans le sens de l’apaisement.

Le comité de suivi et de veille réitère et endosse à nouveau les appels précédents en faveur d’un scrutin apaisé dans un esprit fair play. Il souhaite bonne chance aux candidats à la présidence de la Fif, ainsi qu’aux autres postes et fonctions au sein de l’instance fédérale.

Enfin le comité félicite la commission électorale et l’encourage à la vigilance face aux facteurs endogènes et aux acteurs exogènes susceptibles de peser négativement et de nuire à la sortie de crise dans le football en Côte d’Ivoire                                            JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Sécurité :saisie de plus de deux tonnes de cocaïne à Abidjan

Le vendredi 15 avril 2022, la Police Nationale a initié une investigation suivie de perqui…