Abidjan Capital du rire

Les élections Régionales et Municipales du 02 Septembre 2023 se sont déroulées effectivement en Côte d’Ivoire à la date indiquée par la Commission Electorale Indépendante (CEI).

De façon globale, le scrutin s’est déroulé dans le calme sur l’étendue du territoire national. Par contre, de nombreux cas d’incidents ont été signalés dans plusieurs circonscriptions électorales : le non-respect des heures d’ouverture, les agents électoraux incomplets et les matériels électoraux en manque dans certains Bureaux de vote.

Ces incidents ne peuvent pas mettre en mal la crédibilité de ce scrutin dans son ensemble.

Le Forum des Organisations pour le renforcement de la Démocratie en Afrique (FODA), le Conseil Africain des Actions Concertés (CAFAC), l’ONG Jeunesse Active et le Mouvement Ivoirien des Droits de la Jeunesse (MIDJ), le MESNTIC, l’ONG CŒUR d’AMOUR en partenariat avec le Convention de la Société civile (CSCI) ont organisé des missions d’observation électorale afin de couvrir ces élections locales dans plusieurs Régions et Communes.

Le Groupe de Mission d’Observation Electorale (MOE) a mis un accent particulier sur les Communes de Marcory et de Port Bouët dans le District d’Abidjan au regard des situations des élections municipales de 2018. En sommes, nous avons employé 57 observateurs dans la Commune de Port Bouët sur les 167 observateurs accrédités par la Commission Electorale Indépendante (CEI).

Le Groupe de la Mission d’Observation Electorale (MOE) était présent dans les Districts de Yamoussoukro et Abidjan, le Haut Sassandra, le Gontougo, le Tonkpi, la Marahoué, le Gbèkè ; le Béré, Cavally et le Guemon.

Dans les différents points des rapports de notre Groupe Mission d’Observation de ce samedi 02 Septembre 2023, les faits entrainant les contestations et pouvant entaché la régularité et la transparence du scrutin des élections régionales et municipales du 02 septembre 2023 ne sont pas récurrents et ne sont pas généralisés dans les différentes circonscriptions électorales à savoir :

• L’absence des agents électoraux dans les centres de vote à l’heure d’ouverture et un déficit au niveau du matériel électoral.

• De nombreux bulletins de vote pré marqués au profit de certains candidats.

Tous ces manquements ont été corrigés par la Commission Electorale Indépendante (CEI) et le scrutin s’est déroulé dans la Paix même si certaines personnes voulaient en profiter pour accomplir leur volonté inavouée.

Au-delà de l’organisation parfaite des élections régionales et municipales du 02 septembre 2023, nous pouvant noter que la Commission Electorale Indépendante (CEI) peine toujours à être vigilante dans le choix de ses agents électoraux.

Les acteurs politiques ne se font pas confiance et à la moindre erreur, c’est la tension dans les Bureaux de  Vote et ensuite dans les Centres de Vote.

Les faits graves pouvant justifiés une annulation pure et simple des élections dans les localités visitées lors du scrutin du 02 Septembre 2023 n’ont pas été signalés.

A Port Bouët, les forces de l’ordre ont été contraintes par moment à faire la police à l’intérieur des Contre de Vote.

A Yopougon, les élections se sont déroulées sans problèmes et les représentants des différents candidats étant présents dans les différents Bureaux de Vote.

Ces faits seront détaillés dans notre rapport final dans un bref délai.

Considérant tout ce précède et en attendant de notre rapport définitif, nous recommandons à la Commission Electorale Indépendante (CEI) de corriger toutes les imperfections constatées lors des Elections Régionales et Municipales du 02 Septembre 2023 aux prochaines échéances électorales de 2025.

Surtout l’équilibre dans les Commissions Locales de la Commission Electorale Indépendante (CEI).
                                                                                             Fait à Abidjan, le 04 Septembre 2023                                                                                       Pour la Mission d’Observation Electorale                                                                                                   Le Coordonnateur Général

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

UPCI : Adama Bictogo appelle les États membres à une riposte concertée contre les changements climatiques

ABIDJAN – Le président de l’Assemblée nationale de Cote d’Ivoire, Adama Bictog…