Abidjan Capital du rire

Abidjan, le 14 mai 2024 – Au rythme des percussions et des mélodies urbaines, la 16ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) a ouvert ses portes ce mardi 14 mai 2024 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Placée sous le thème crucial de la « Santé mentale des jeunes », cette édition du festival invite à une réflexion collective et une mobilisation autour d’un enjeu de société majeur.

Plus qu’un simple festival, le FEMUA 16 se veut une plateforme de sensibilisation, d’éducation et d’inspiration pour les jeunes. À travers une programmation riche en concerts, ateliers, conférences et forums, le festival ambitionne de briser les silences, de démystifier les troubles mentaux et de promouvoir une meilleure compréhension de la santé mentale chez les jeunes.

La cérémonie d’ouverture, placée sous le haut patronage de la Première Dame, Dominique Ouattara, a donné le ton de cette édition engagée. Dans son discours, elle a souligné l’importance de la santé mentale pour le bien-être et l’épanouissement des jeunes, invitant à une mobilisation collective pour lutter contre la stigmatisation et offrir un meilleur accès aux soins.

Sur les scènes du FEMUA 16, qui a pour pays invité d’honneur la Guinée Bissau,les artistes porteront également le message de la santé mentale. Des mélodies engagées et des textes percutants sensibiliseront le public aux enjeux de la santé mentale et encourageront les jeunes à s’exprimer et à demander de l’aide si nécessaire.

Au-delà des concerts, le FEMUA 16 proposera également une série d’ateliers et de conférences animés par des experts. Ces espaces d’échanges et de dialogue permettront aux jeunes d’acquérir des connaissances sur la santé mentale, de développer des stratégies de coping et de se sentir outillés pour faire face aux défis de la vie quotidienne.

Le festival sera également l’occasion de lancer une campagne de sensibilisation et d’information sur la santé mentale. Des messages clés seront diffusés à travers divers supports, afin de toucher le maximum de jeunes et de favoriser une prise de conscience collective.

Le FEMUA 16 se veut ainsi un hymne à la santé mentale des jeunes. Une symphonie d’espoir et de solidarité pour briser les tabous, encourager le dialogue et construire un avenir meilleur pour les jeunes générations.

En plus des concerts, ateliers et conférences, le FEMUA 16 proposera également d’autres événements :
Projections de films: Des films abordant la thématique de la santé mentale seront projetés pour sensibiliser le public et susciter des réflexions.

Expositions artistiques: Des expositions mettront en avant des œuvres d’art qui explorent la thématique de la santé mentale et de l’émotion humaine.
Villages associatifs: Des espaces dédiés aux associations et ONG actives dans le domaine de la santé mentale permettront aux festivaliers de se renseigner et de s’engager.
« Ensemble, faisons du FEMUA 16 une symphonie pour la santé mentale des jeunes »:a conclu le commissaire général du Femua Salif Traoré dit A’salfo

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

MADIGANE RESIDENCE : Votre havre de paix en bordure de lagune à Assinie

Vous rêvez d’une escapade inoubliable dans un cadre idyllique ? Ne cherchez pas plus…