Abidjan Capital du rire

Madame Nialé KABA, Ministre du Plan et du Développement a échangé, le jeudi 31 mars 2022, à la salle de Conférence du l’Immeuble Sciam, avec les Partenaires au Développement sur le financement du PND 2021-2025.

Sur tous les fronts pour réussir la mobilisation des financements du Plan National de Développement (PND 2021-2025), la ministre Kaba NIALE a rencontré, au cours d’un dialogue de haut niveau, ce jeudi 31 mars 2022, les partenaires au développement. Cette rencontre qui intervient aprèsl’adoption du PND 2021-2025 par le Gouvernement et les deux chambres du Parlement, vise à échanger sur la mobilisation des financements pour son opérationnalisation.

Saluant la présence des partenaires financiers, la statisticienneéconomiste a remercié les partenaires financiers pour leurs appuis constants, « je voudrais vous réitérer la gratitude du Gouvernement pour voscontributions substantielles au processus deformulation de la stratégie de transformationstructurelle qu’il conviendra d’accélérer au cours des prochaines années » a dit d’entrée KABA NIALE. Elle poursuit pour rappeler que « la mise en œuvre réussie des PND 2012-2015 et 2016-2020 est la résultante de votre appui multiforme et du leadership du Président de la République de Côte d’Ivoire. Ce contexte favorable a permis à notre pays de retrouver la paix et la stabilité économique et sociale. Notre économie a ainsi enregistré un taux de croissance moyen de 8 % sur la période 2012-2019 et une réduction notable de la pauvreté de 54,4 % en 2011 à 39,4 % en 2019 » a-t-elle précisé.

La Ministre a traduit l’intérêt du gouvernement de Côte d’Ivoire pour le PND 2021-2025 avec la participation des bailleurs traditionnels, « le PND 2021-2025 vise la transformation économique et sociale nécessaire qui permettra d’atteindre l’objectif décennal à l’horizon 2030 qui ambitionne de hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure... Le besoin de financement public de ce troisième cycle du PND est de 9 335,6 milliards de FCFA, dont 3 922,2 milliards de FCFA de financement acquis et 5 413,4 milliards de FCFA à rechercher », a indiqué la Ministre du Plan et du Développement. Précisons que la Côte d’Ivoire prévoit d’organiser un Groupe Consultatif (GC), les 14 et 15 juin 2022 à Abidjan, avec l’appui de tous les partenaires au développement, notamment la Banque Mondiale, l’Union Européenne, la Banque Africaine de Développement et le Système des Nations Unies.

Les projets majeurs du PND dans divers secteurs ont été présentés par Marcelin Cissé, Directeur général du Plan et de la lutte contre la Pauvreté. Il a en outre rappelé l’attractivité et les défis futurs dudit PND.

Au nom des partenaires au développement, Emmanuel DEBROISE, Représentant de la Troïka, s’est félicité de la prise en compte dans le document final, des contributions et vœux des partenaires au développement. Aussi selon lui « la mise en place du PND 2021-2025 permettra d’atteindre des objectifs ambitieux et légitimes pour les cinq prochaines années à venir ».

Le PND 2021-2025 projette un taux de croissance de 7,65 %, il nécessite un investissement de 59.000 milliards dont 74% financés par le secteur privé et 26% par le secteur public.

Pour finir, Nialé KABA s’est réjouie de la redynamisation du cadre de dialogue et de l’engagement des partenaires au développement à accompagner la Côte d’Ivoire dans ce projet structurant en termes d’organisation de l’évènement, en mobilisation du secteur privé et en conseils.

Source :Sercom

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Décrispation de l’environnement politique : Des partisans de Guillaume Soro pas toujours rassurés

Abidjan-Le 22 février dernier, le chef de l’Etat , Alassane Ouattara a accordé la grâce pr…