Abidjan Capital du rire

La situation socio politique est très tendu à Abidjan et dans les autres villes du pays à la veille de l’investiture d’Alassane Ouattara à un troisième mandat.

les organisations des femmes des partis politique d’opposition ont maintenu leur manifestations ce vendredi malgré l’interdiction du  gouvernement.

Tôt ce matin, elles ont investi les rues de plusieurs communes d’Abidjan Cocody et Yopougon.

A cocody un groupe de femme de femmes du parti d’Henri Konan Bédié avec à leur tête Valérie yapo secrétaire exécutif du pdci chargé des femmes a été arrêté.

A yopougon commune fidèle à Laurent Gbagbo, des jeunes se réclamant de l’opposition ont érigé des barricades et brûlé des pneus. Mais la situation a été très vite maîtrisée par les forces de l’ordre.

certaines les villes de l’intérieur du pays ne sont pas rester en marge de l’appel à manifester lancé par les femmes de l’opposition.

C’est le cas à Bonoua, Abengourou, dabou, Songon Adzopé ,Divo et Elibou ou les populations sont sortie en grand nombre pour crier leur refus de la nouvelle candidature du Président Ouattara.

 Les manifestations de la semaine dernière ont été émaillées de violence. Elles ont fait six morts, 173 blessés, et 69 personnes interpellées.

D’importants dégâts matériels ont été également signalés

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Jean Pierre Cardinal  KUTWA Archevêque d’Abidjan:La candidature du Président Ouattara n’est pas nécessaire

« La candidature du Président Ouattara n’est pas nécessaire (…) Son devoir est de ra…