Abidjan Capital du rire

L’ancien commandant de la Garde républicaine promu recement colonel major avait été évacué aux États-Unis le 13 décembre 2019, accompagné de plusieurs membres de sa famille.il souffrait un diabète avancé, détecté très tardivement, et était soigné dans un établissement spécialisé de New York. Fin décembre, la rumeur de sa mort avait déjà enflammé la toile ivoirienne. Issiaka Ouattara ,wattao ou encore sableleble était le plus célèbre des anciens commandants de zones, les principaux chefs de la rébellion des Forces nouvelles . il étaient connues de tous les Ivoiriens. Charismatique, Wattao a longtemps défrayé la chronique.

originaire de Doropo, une commune située dans l’extrême nord-est du pays, avait été arrêté après le coup d’État du général Robert Gueï En 1999, après . Deux ans d’exile au Burkina Faso ,wattao fait son retour avec la tentative de coup d’état manqué contre le pouvoir de Laurent Gbagbo qui s est par la suite transformé en rébellion armée avec à la clé plus de la moitié du territoire occupé avec beaucoup de morts.

Wattao deviendra l’un des maîtres de Bouaké, sa capitale. Il dirige le bataillon Anaconda, puis deviendra chef d’état-major adjoint des Forces armées des FN. En 2008, il remplace Zacharia Koné en tant que com-zone de la zone Centre-Ouest.

Lors de la bataille  , il dirige avec son cousin Morou Ouattara et  le commandant Hervé Pélikan Touré alias « Vetchio » l’assaut final sur la résidence de Laurent Gbagbo. Une fois l’ancien président amené à l’hôtel du Golf, Issiaka Ouattara aide Laurent Gbagbo à enfiler une chemise hawaïenne., Wattao confiera plus tard s’être caché « pour pleurer après ces instants où la déchéance d’un dirigeant, certes combattu, symbolisait un peu celle d’une nation ».

Après la chute de Laurent Gbagbo, la mégapole abidjanaise a été divisée en plusieurs « zones de sécurité ». Wattao prend possession de l’ensemble des quartiers sud d’Abidjan, de Treichville à Port-Bouët, comprenant des quartiers riches et de classes moyennes ainsi que le port autonome d’Abidjan et de nombreuses entreprises. Il a, en outre, élu domicile dans la Zone 4 de Marcory.

En août 2011, il est également nommé à titre honorifique Commandant en second de la Garde républicaine, avec pour supérieur Chérif Ousmane. Wattao a, en outre, contribué au déploiement du Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO). au début de 2013, sous le commandement de Youssouf Kouyaté, dont il devient le numéro deux. Il est élevé, avec la plupart des autres com-zones, au grade de lieutenant-colonel au début de l’année 2014.

Toutefois, Issiaka Ouattara tombe en disgrâce à la mi-2014, après avoir accumulé fautes et frasques, et agacé nombre de personnalités économiques et politiques dont le président Alassane Ouattara. En juillet 2014, il est simultanément démis de ses fonctions de commandant de la sécurité des quartiers sud d’Abidjan et de son rôle de chef des opérations du CCDO. Le 28 août 2014, il est envoyé au Maroc pour une formation d’une durée de dix mois à l’Académie royale militaire de Meknès, où il a suivi des cours d’état-major, ce qui était  vu comme une mise à l’écart.

Avec ce décès c est un acteur majeur de la rébellion ivoirienne qui part dans une période de suspicion généralisée avec l’ affaire guillaume soro .

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

𝗗𝗘𝗚𝗨𝗘𝗥𝗣𝗜𝗦 𝗗𝗘 𝗟𝗔 𝗚𝗘𝗦𝗖𝗢 : 𝗟𝗘𝗦 𝗗𝗘́𝗣𝗨𝗧𝗘́𝗦 𝗗𝗘 𝗬𝗢𝗣𝗢𝗨𝗚𝗢𝗡 𝗘́𝗖𝗛𝗔𝗡𝗚𝗘𝗡𝗧 𝗔𝗩𝗘𝗖 𝗟𝗘 𝗠𝗔𝗜𝗥𝗘 𝗔𝗗𝗔𝗠𝗔 𝗕𝗜𝗖𝗧𝗢𝗚𝗢

𝗔𝗯𝗶𝗱𝗷𝗮𝗻, 𝗹𝗲 𝗺𝗲𝗿𝗰𝗿𝗲𝗱𝗶 𝟮𝟴 𝗳𝗲́𝘃𝗿𝗶𝗲𝗿 𝟮𝟬𝟮𝟰-Après avoir rencontré, le vendredi 23 février 2024, …