Abidjan Capital du rire

Zahara est morte… Le monde de la musique sud-africaine est en deuil. Zahara a rendu son dernier souffle à l’âge de 35 ans. L’annonce de sa disparition a été faite par le ministre de la Culture sud africain, ses nombreux fans sont dans la tristesse.

La mort de Zahara laisse une base de fans orpheline à travers l’Afrique

La mort de Zahara est une véritable perte pour le continent. De son vrai nom Bulelwa Mkutukana, Zahara avait su conquérir le cœur d’une immense base de fans à travers l’Afrique. Son talent unique et sa voix envoûtante ont fait d’elle une figure emblématique de la scène musicale du continent.

Zahara’s, artiste musicienne sud-africaine est décédée. Âgée de 36 ans, Bulelwa Mkutukana de son vrai nom, avait été admise dans un hôpital de Johannesburg pour des complications hépatiques il y a deux semaines. Depuis l’annonce de sa disparition, des rumeurs… 

La nouvelle du décès de Zahara survient après une période difficile marquée par des complications hépatiques. La chanteuse avait été hospitalisée, et le gouvernement avait apporté son soutien à la famille pendant cette épreuve, comme l’a confirmé le ministre des Sports, des Arts et de la Culture, Zizi Kodwa.

Zahara avait marqué les esprits en 2011 avec la sortie de son album « Loliwe ». Un chef-d’œuvre qui avait dépassé les frontières, cela lui a valu une renommée internationale. Sa musique authentique, avait su toucher les cœurs et inspirer des générations de mélomanes.

En 2019, Zahara avait ouvert son cœur au public en partageant sa lutte contre la dépendance à l’alcool. Une démarche courageuse qui avait renforcé le lien entre l’artiste et ses fans, une facette plus humaine de la star qui était jusque là méconnue.

aux prières et décès à Johannesburg

Avant sa mort, la famille Zahara avait lancé un appel émouvant en demandant aux Sud-Africains de soutenir Zahara dans leurs prières, en annonçant l’hospitalisation de la Star. Malheureusement, elle a succombé à ses afflictions lundi soir dans un hôpital de Johannesburg, comme l’a rapporté le site web d’actualités de la SABC.

Héritage musical et témoignages émus

Bien que la famille n’ait pas encore publié de déclaration officielle, les réseaux sociaux sont inondés de messages de fans en deuil, partageant des souvenirs émus de l’artiste. Zizi Kodwa a exprimé sa tristesse sur X (anciennement Twitter), pour montrer l’impact durable de Zahara sur la musique sud-africaine.

Zahara, avec cinq albums à son actif, avait remporté de nombreux prix tant au niveau local qu’international. En 2020, elle avait été honorée en figurant sur la liste des « 100 femmes » de la BBC, une récompense pour sa contribution exceptionnelle à l’industrie musicale.

Une voix contre la violence envers les femmes

Au-delà de sa carrière musicale, Zahara avait utilisé sa notoriété pour dénoncer la violence contre les femmes en Afrique du Sud, elle révéla même qu’elle avait elle-même été victime. Une voix puissante qui s’éteint, laissant derrière elle un héritage musical et un engagement social indélébiles

Source :Freelancelnfos

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Nestlé Côte d’Ivoire et Nouvelle MICI Embaci s’engagent pour un avenir durable : Signature d’un partenariat pour la collecte et le recyclage des déchets cartons

Abidjan, le 1er juillet 2024 – Nestlé Côte d’Ivoire et Nouvelle MICI Embaci, l…