Abidjan Capital du rire

Abidjan-Il a encore remis le couvert ce samedi 24 février 2024 au Palm club à la salle farafina pour son deuxième concert de sa carrière après celui de l’espace l’acoustique l’année dernière, lui, c’est Okou louis  euphraïm  attouman dit Max mélo. Ce jeune artiste non voyant faiseur de zouglou a encore fait parler de lui à travers un concert riche en sons et en couleurs avec une très belle orchestration.

Ce natif d’anyama a égrené une panoplie des titres de son dernier album de douze titres dénommé conquête de sonorités variées, où on y trouve bien sûr du zouglou, mais aussi d’autres sonorités telles que la rumba et de la variété comme celle interprétée avec l’artiste congolais stade de France.

Placé sur le parrainage du ministre de l’Emploi et de la protection sociale Maitre Adama Camara dont le parrainage artistique était assuré par le groupe, révolution a vu la prestation de certains artistes comme sassuké le mari de saloni et le groupe zouglou les fenomenes.

À ce concert, on pouvait voir plusieurs personnalités du monde musical comme ogui solo, arrangeur et musicien du célèbre groupe Magic System, et plusieurs hauts cadres de l’administration ivoirienne venus apporter leur soutien à cet artiste qui fait son bonhomme de chemin.

Max Mélo affiche ses ambitions, celles de s’effrayer un chemin dans l’univers musical ivoirien.

Il est à noter que Max mélo, auteur de plusieurs titres à succès, a déjà fait de grandes scènes, entre autres celle de Fally Ipupa, le magnific, la scène du Femua kids.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Observateur Ébène condamné à un an de prison dont 6 mois ferme pour diffamation et outrage sur les réseaux sociaux

Abidjan, le 23 avril 2024 – L’influenceur ivoirien Kouakou Amani Florent, plus…