Abidjan Capital du rire

Le Secrétaire Général du Front populaire ivoirien (FPI), Dr. Assoa Adou, a animée ce vendredi 29 mai 2020 une conférence de presse  au siège du Parti à la Riviera III. Cette conférence est relative à la décision de la Chambre d’Appel de la Cour pénale internationale (CPI) de modifier les conditions de liberté  imposées au Président Laurent Gbagbo et au ministre Charles Blé Goudé, le 1er février 2019,dernier.

C’est tout heureux que Assoa Adou l’a annoncé à l’ensemble des militants venus nombreux l’écouté en ces termes: « le président Laurent Gbagbo et le Ministre Charles Ble Goudé sont désormais libres de renter dans leur pays, la terre de leurs ancêtres ».

Au nom du partis de Laurent GBAGBO, le secrétaire général a qualifié cette décision de très importante pour la réconciliation en Cote d’Ivoire,une décision qu’il salut d’ailleurs.

Assoa Adou a profiter de l’occasion pour rendre hommage aux militants et ses frères armes tres tôt disparus à savoir les professeurs Miaka Oureto,Abdouramane Sangare, et bien autres qui se sont battus pour cette lutte celle de la libération du président Laurent Gbagbo.

Pour Assoa Adou la cours pénale internationale à travers cette décision donne un signale fort aux dirigeants ivoirien, il en a profité de l’occasion pour lancer un appel au Président Alassane Ouattara ,au gouvernement ivoirien et au RHDP pour une réconciliation vraie de tous les fils de la cote d’ivoire car pour le FPI c’est une opportunité que vient de donner la CPI pour rassembler la cote d’ivoire à travers cette décision .

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Nestlé Côte d’Ivoire et Nouvelle MICI Embaci s’engagent pour un avenir durable : Signature d’un partenariat pour la collecte et le recyclage des déchets cartons

Abidjan, le 1er juillet 2024 – Nestlé Côte d’Ivoire et Nouvelle MICI Embaci, l…