Abidjan Capital du rire


La radiation de l’ex président Laurent Gbagbo de la liste électorale n’arrête pas s’enfler le débat politique depuis les dernières 72 heures.
Invitée du talk-show de life TV, maitre Habiba Touré, avocate du président du Parti des Peuples Africains – Côte d’Ivoire a démontré le caractère  » inique  » de la décision de la Commission Électorale Indépendante.

Selon l’avocate la décision justice du 19 janvier 2018 condamnation l’ex locataire du palais présidentiel à 20 ans d’emprisonnement dans l’affaire dite  » braquage  » de la BCEAO au même titre Justin Koné Katinan, Gilbert Aké N’Gbo et Désiré Dalo, ne justifie pas son retrait de la liste électorale.
Pour soutenir cette position, maitre Habiba Touré a affirmé que l’ex chef de l’Etat n’a jamais reçu  » notification  » d’une quelconque condamnation. Ainsi dira-t-elle , « je mets au défi quiconque de nous produire la décision de justice condamnant le président Laurent Gbagbo. Parce qu’elle ne lui a jamais été signifiée ».

Pour rappel, les coaccusés de l’ex pensionnaire de la prison de la Cour Pénale Internationale, Gilbert Aké N’Gbo, Désiré Dalo et Justin Koné Katinan qui, d’ailleurs a été désigné comme auteur principal dudit braquage ; ont bénéficié d’une loi d’amnistie qui les rétablit dans leurs droits civiques contrairement à Laurent Gbagbo qui lui avait été poursuivi en tant que complice.

Maitre Habiba Touré qui s’appuie également sur l’ordonnance du 25 septembre 2020 de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ( CADHP) faisant injonction à l’Etat de Côte d’Ivoire d’inscrire le concerné sur la liste électorale, a déclaré que le PPA-CI suivra toutes les voix judiciaires pour le rétablissement de son champion.
Elle n’a toutefois pas manqué de préciser qu’en cas de non satisfaction par cette voix, le parti engagerait des actions politiques.

Dans cette lutte pour le rétablissement de son président dans ses droits civiques et politiques, le Parti des Peuples Africains – Côte d’Ivoire n’est pas seul. En conférence de presse ce jour à son siège, le PDCI par la voix de son porte-parole, Bredoumy Kouassi Soumaïla, apporté son soutien à son allié. Devant la presse nationale et internationale, le porte-parole du doyen des partis politiques a invité la Commission Électorale Indépendante à remettre Laurent Gbagbo sur la liste électorale.

LC

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

UPCI : Adama Bictogo appelle les États membres à une riposte concertée contre les changements climatiques

ABIDJAN – Le président de l’Assemblée nationale de Cote d’Ivoire, Adama Bictog…