Abidjan Capital du rire

La commission spéciale technique de suspension et de retrait de permis de conduire a, le jeudi 13 juillet 2023 au 16ème étage de la tour E à la Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation(DGTTC), dressé son bilan au premier semestre de l’année 2023. C’était lors de la session du mois de juillet en présence de plusieurs journalistes.

Ainsi, sur 317 dossiers analysés de janvier à juin, 231 permis de conduire ont été suspendus pour des périodes allant de 03 mois à plus de 10 ans ferme selon la gravité des faits. 20% des accidents au deuxième trimestre sont dûs à l’excès de vitesse contre 17% pour défaut de maîtrise du conducteur et 14% pour non respect des règles de priorité. Les taxis villes sont les plus impliqués pour 26% et 35% de ces accidents concernent les voitures avec les piétons. La conduite en état d’ivresse est pour 7% dans ces accidents.

Selon M. Kouakou Étienne, conseiller technique chargé de la coordination des actions de sécurité routière, par ailleurs président par intérim de la commission, les accidents de la route ont baissé comparativement au premier semestre de l’an 2022. « Ce qui demontre qu’il y a une amélioration dans la conduite au niveau des chauffeurs », a-t-il indiqué.

La séance du jour a enregistré 44 dossiers dont 31cas de suspension ferme du permis de conduire allant de 03 mois à 15 ans, 04 cas de sursis pour une période de 01 mois à 06 mois, 02 cas de restitution et 07 absents.

Notons que la commission spéciale technique de suspension et de retrait de permis de conduire est un organe administratif qui veille au respect du code de la route.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

UPCI : Adama Bictogo appelle les États membres à une riposte concertée contre les changements climatiques

ABIDJAN – Le président de l’Assemblée nationale de Cote d’Ivoire, Adama Bictog…