Abidjan Capital du rire

Tentative de Coup d’État en cours au Niger. C’est ce que nous avons appris dans la capitale nigérienne auprès des confrères joints sur place mardi 26 juillet, en début de matinée. Très vite, l’information s’est répandue sur les réseaux.

Si certains évoquent un saut d’humeur de quelques éléments incontrôlés de la Garde présidentielle, d’autres sources évoqueraient par contre un règlement de compte personnel orchestré par le numéro Un (1) de la Garde Présidentielle, le Général Tchani.

En effet, de source digne de foi, la brouille entre le Président Mohamed Bazoum et Le général Tchani remonterait à 5 ans en arrière. Alors Ministre de l’Intérieur de l’ex Président Mahamadou Issoufou, l’ancien professeur de philosophie, qui fut chef de la diplomatie par la même occasion, n’hésitait pas à remonter les bretelles au chef de la Garde Républicaine dont les éléments terrorisaient les populations à chaque déplacement.

Dès son arrivée au pouvoir, toujours selon nos sources, le Président Mohamed Bazoum, malgré les informations sur les agissements peu orthodoxes du chef de la sécuritéprésidentielle, a décidé de lui renouveler sa confiance en le maintenant à son poste. Et comme chassé, le naturel revient au galop, le général Tchani dont l’appartenance à l’ancien régime constituait l’unique clé de maintien à la tête de la sécurité Présidentielle, va se montrer plus habile dans la gabegie, la vie de luxure et de jouissance en vidant les caisses de la garde présidentielle ; occasionnant ainsi un manque à gagner estimé à plusieurs milliards.

Le pot aux roses découvert, le rapport établi sur la situation de la trésorerie est accablant. Constat : des milliards de francs CFA se seraient volatilisés pour une destination énigmatique. Suspectant son limogeage et probablement des poursuites pour détournement  de deniers publics, il tente très tôt ce matin 26 juillet 2023 de faire un coup d’Etat. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un officier général  ripoux qui a peur de se regarder dans la glace. Il embarque donc quelques jeunes soldats naïfs dans son aventure sans lendemain.

Plus les heures passent, plus la vérité éclate et le général Tchani s’isole davantage car les forces loyalistes et beaucoup d’éléments de la sécurité présidentielle ne vont céder aux ambitions démesurées d’un homme qui refuse de tomber seul.

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Adama Bictogo à la Mecque pour accomplir le rituel de la Omra

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo, en visi…