Abidjan Capital du rire

Une vingtaine de jeunes journalistes africains ont séjourné du 10 au 30 septembre 2022 en Égypte berceau de la civilisation africaine.

Cette formation qui s’inscrit dans le cadre des formations initiées par l’Union des journalistes africains UJA  était à sa 55e session.

Tous issus des organisations de presse de différents pays africains cette session a tourné autour de plusieurs thématiques tel que le développement durable,l’environnement,immigration,l’unité africaine,les relations entre l’Égypte et ces voisins ainsi que les autres pays africains , l’accord sur la création de la zone de libre-échange continentale africaine ; le rôle des médias pour la relance des relations Arabo-africaines ; la conférence de l’Organisations des Nations Unies sur les changements climatiques ; l’autonomisation de la femme et de la jeunesse en prévision des objectifs du développement durable; Les nouveaux médias en Afrique, locomotive du changement dans un monde en mutation, ont été les points forts de cette formation.

Lors de la cérémonie d’ouverture des travaux qui s’est déroulée en présence du  Président du Conseil Suprême de régulation des médias, M. Karam Gabr et le Président de l’Union des journalistes africains, M. Mahfouz Al Ansari , il s’est agi de donner les grandes lignes de cette formation dont ces journalistes sont bénéficiaires.

Ce stage de formation offert par l’union des journalistes africains fait partie de la collaboration sud -sud longue de plusieurs années entre le conseil Suprême pour l’Organisation des médias de la République arabe d’Egypte et de l’Union des journalistes africains.

En marge de cette formation, autres ateliers ont été organisés en collaboration avec l’université américaine du Caire (the American University in Cairo) sur le programme de perfectionnement professionnel (professional développement program professional certificate de l’école des affaires mondiales et des politiques publiques (school of global affairs and public policy) solder par un certificat de cette prestigieuse école de la capitale égyptienne.

En marge des différentes formations des visites guidées organisées pour l’occasion ont permis aux apprenants de découvrir le riche patrimoine culturel de l’Égypte .

À Alexandrie les jeunes journalistes africains ont visité bibliothèque de la ville européenne surnommée la  « perle de la Méditerranée » pour ces belle stations touristiques.

Cette bibliothèque peut contenir jusqu’à 8 millions de livres l’une des plus grandes au monde

Avec une population d’environ 4 millions d’habitants, c’est la deuxième ville d’Égypte. C’est également le plus grand port de mer du pays et le centre de la majeure partie de ses activités maritimes.

Située à environ 225 km au nord-Ouest du Caire, c’est en outre l’une des plus anciennes villes du pays. Elle fut fondée par Alexandre le grand vers 332 av. J. -C. sur le site d’un petit village nommé Rhakotis.

Cette ville a un fort magnifique le fort de Quitbay érigé au xve siècle et aussi les mosquées dont les plus connues sont celles d’Abou el -Abbas el-morsi avec ces dômes et son minaret qui dominent la ville.

Le musée du Caire, les pyramides, la croisière sur le Nil, l’agence presse de l’Égypte, la nouvelle capitale et ces joyaux architecturaux, le centre commercial du Caire sont entre autres les sites visités par la 55è promotion de la session de formation initiée par l’Union des journalistes africains tout ceci en présence  de la secrétaire générale de l’UJA, Dr Samia Abbas.

En 2023, plus d’une douzaine de jeunes journalistes ont été formés depuis le début du mois de mai 2023.

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Nestlé Côte d’Ivoire et Nouvelle MICI Embaci s’engagent pour un avenir durable : Signature d’un partenariat pour la collecte et le recyclage des déchets cartons

Abidjan, le 1er juillet 2024 – Nestlé Côte d’Ivoire et Nouvelle MICI Embaci, l…