Abidjan Capital du rire

Abidjan, accueille depuis ce mercredi 14 juin 2023  la 5ème édition du Forum international Anti-Corruption (International corruption Hunters alliance (ICHA).

Le thème de cette édition qui se déroule pour la toute première fois en terre africaine est : action collective en temps de crises .

L’ouverture a été faite en présence du vice-président ivoirien Kone Meilyet Tiemoko ,du Premier ministre Jérôme Achi Patrick, ainsi que le vice Premier ministre du Cap-Vert et les responsables de la banque mondiale.

Organisée par le groupe de la banque mondiale en collaboration avec le gouvernement ivoirien  cette conférence vise à trouver des solutions pour une lutte accrue contre la corruption au monde.

Dans son allocution le vice-président de la république de Côte d’Ivoire a appelé à une synergie d’actions pour bouter la corruption des terres africaines: « La corruption est ce fléau mondial ,il est nécessaire de tous se mettre ensemble à travers une synergie d’actions et une mutualisation de nos forces et intelligences ».

Tiémoko Meyliet Koné a indiqué que « la lutte contre la corruption constitue un défi majeur pour le premier des Ivoiriens Alassane Ouattara qui est celui d’assurer une meilleure gestion des ressources publiques pour une croissance nationale plus forte et plus inclusive ».

Le vice-président revenu sur les importants efforts que fait La Côte d’Ivoire  dans la lutte contre la corruption à travers importantes réformes institutionnelles à  travers la cour des comptes, le pôle pénal économique et financier, le secrétariat de la bonne gouvernance..

« Des réformes nécessaires seront mises en œuvre à travers des réformes comme indiquées par les conventions de l’Onu, Digitalisation de l’administration publique pour  réduire l’implication humaine très souvent facteur de corruption »: a conclu le vice-président.

Olavo Correi vice Premier ministre du Cap-Vert représentant le Premier ministre de son pays à ces assises a fait savoir que l’Afrique perd plus de 80 milliards de dollars du fait de la corruption.

« La lutte contre la corruption est une lutte pour le développement de l’Afrique, pour nos enfants en un mot pour l’humanité.

L’Afrique doit donner toute la priorité à la lutte contre la corruption. Les institutions doivent être forte en Afrique et non des hommes forts », a fait savoir Olavo Correi dont le pays est l’un des exemples en Afrique en terme de lutte contre la corruption.

Pour le ministre de la promotion de la Bonne gouvernance  Épiphane Zorro ballo organisé un tel événement en Côte d’Ivoire démontre que la Côte d’Ivoire occupe une place de choix dans le concert des nations et cela est à l’honneur du président de la République Alassane Ouattara, et que le président de la République entend faire de la Côte d’Ivoire une

référence en matière de lutte contre la corruption.

Abidjan sera donc pendant  ces 72 heures la plaque tournante de la lutte contre la corruption dans le monde .

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

MADIGANE RESIDENCE : Votre havre de paix en bordure de lagune à Assinie

Vous rêvez d’une escapade inoubliable dans un cadre idyllique ? Ne cherchez pas plus…