Abidjan Capital du rire

Une première dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Les impliqués dans les accidents de la route devront maintenant repondre de leur acte devant la justice. Le tribunal de simple police dédié aux infractions routières a démarré ses activités, le vendredi 07 juillet 2023, au Tribunal de première instance d’Abidjan- Plateau. Pour cette première session, 02 dossiers ont été analysés. C’était en présence du Directeur de cabinet du Ministre des Transports, M. Coné Dioman.


A l’ouverture du premier procès, le procureur de la république, Adou Richard a situé la responsabilité du chauffeur au volant. Celle de tout faire pour éviter un accident. « L’automobiliste ne doit pas faire sur son passage des orphelins, des veufs et des veuves. Il ne doit pas être à l’origine d’une quelconque infirmité partielle ou totale à autrui », a-t-il fait remarquer. Avant de rappeler les faits.

Le 23 juin 2023 à Abobo carrefour carrière. D.H. 21 ans et sans permis de conduire a pris un passager sur une moto. Il s’est engagé sur une voie très fréquentée en roulant dans le sens de la droite. Voulant éviter un obstacle, il a éjecté son passager qui s’est retrouvé sous un camion. Bilan, un mort.


Après audition, D. H. a été reconnu coupable du décès de son passager pour défaut de permis, défaut de casque et défaut de maîtrise de son engin. La présidente de l’audience, la juge Touré Aminata a prononcé à son encontre, une peine d’emprisonnement de 06 mois ferme avec une amende de 50 000 Fcfa pour défaut de maîtrise de son engin et une autre de 200 000 Fcfa pour défaut de permis de conduire.

Rappelons que dans le cadre du Tribunal de simple police, un juge unique est désormais désigné pour analyser les accidents et infractions liées de la circulation.

 

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Entrepreneuriat :Sheisthecode qui est Dame Myriam Dohia Traoré Directrice Générale de Iman’s Hôtel Groupe.

KONE MYRIAM EPSE TRAORE DOHIA, mariée et mère de trois enfants, détient un Master en Droit…