Abidjan Capital du rire

Alors que l’Africa Sport est sur le point de connaitre une autre galère en ligue 2, le FC Mouna lui est à 90 minutes de savourer le champagne pour célébrer sa montée dans l’élite du football Ivoirien.
Depuis son écrasante victoire (5-2) contre ISCA qui dirigeait les débats dans la poule, à l’occasion de la 25ème journée de la ligue 2 ivoirienne, les jaunes du président Mouna Stéphan se sont emparés de la tête du classement. Totalisant le même nombre de point que son désormais dauphin ISCA (49 points), FC Mouna coiffe son vis-à-vis avec un goal différentiel supérieur. + 24 pour lui contre +20 pour son concurrent. Désormais leader de la poule B, le club qui se fait appeler « petit frère de l’ASEC) est à 90 minutes de rejoindre son « grand frère » dans l’élite du football Ivoirien. Affrontant Yamoussoukro FC qui n’a plus rien à jouer puisqu’ayant assuré son maintien en ligue 2 et très largué pour la montée en ligue 1, ce lundi 29 mai au stade Robert Champroux de Marcory à 16 heures GMT, le club cher à Mouna Stéphan peut même se contenter d’une défaite de moins de cinq buts d’écart pour gouter aux délices de la ligue 1 ivoirienne qu’il courtise depuis belle lurette. N’ayant plus de match à jouer, les dirigeants de ISCA qui longtemps dominé les débats dans la poule B avant de se voir dépasser seront certainement au stade Robert champroux à prier que les « dieux » du football tombent sur la tête. On peut le dire, leur mission est carrément impossible car, il faudra un séisme footballistique pour que le sous-marin coulent jusqu’à prendre 5 buts à 0. En effet, même en cas de défaite de moins de 5 buts d’écart, FC Mouna sera admis à savourer le champagne car distançant son vis-à-vis au goal average particulier. Lors des deux matchs, aller et retour ayant opposés les deux formations, elles ont consenti à un partage des points. Si ISCA a remporté les trois points du match aller sur le score de 1 but à 0 ; son adversaire n’a pas eu pitié de lui lors de la phase retour. Il lui a infligé une sévère correction à la limite de l’humiliation (5-2). Le cumul des deux rencontres est donc à l’avantage des hommes de Boudo Mory avec une différence de deux buts sur l’ensemble des deux matchs. Après plusieurs tentatives infructueuses avec Dziké sur le banc de touche, pour la ligue 2 cubée 2022-2023, Mouna Stéphan a confié les commandes à Boudo Mory qui a une grosse expérience de la ligue 1. Pour sa première saison sur le banc de touche du club, le technicien ivoirien que l’on assimile souvent à un certain Zaré Mamadou est en train de réussir sa mission au grand bonheur du staff dirigeant de FC Mouna. Notamment Salimata Coulibaly et Niamien Charles.

LC

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Adama Bictogo s’entretient avec le Premier ministre égyptien Moustafa Kemal Madbouli, au Caire

LE CAIRE – Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bicto…