Abidjan Capital du rire

Dans la finale de la cinquième édition du Tournoi International de Football de Bouaké ( TIFOB 5) qui l’opposait à EFEK – KB , CDF- B s’est imposé sur la plus petite des marques ( 1-0).

Débuté le 16 juillet dernier avec la participation de 11 centres de formation de football venus de Yopougon ( Abidjan), Bouaké, de Dabou, d’Odienné, de Yamoussoukro et de Sikasso ( Mali); la cinquième édition du TIFOB a connu son apothéose ce samedi 23 juillet au stade de l’EPP RAN de de la capitale du Gbèkè avec la victoire de la formation de CDF -B.

La finale qui a opposé deux centres de formations de Bouaké a été indécise jusqu’au bout.
Débutant le match tambour battant, la formation d’EFEK-KB qui arborait la tenuc rouge et noire de Manchester United à dominance noire impose son rythme à celle de CDF-B qui était vêtue de bleu et blanc avec une domination du blanc. Avec une belle circulation de balle au milieu du terrain et un jeu de fait de passes courtes et de dédoublement ; les rouges et noirs tentent de prendre leur adversaire par défaut. Bien organisé défensivement avec un gardien très en alerte et un jeu beaucoup physique ;la formation de CDF-B contient l’adversaire qui monopole le ballon sans être dangereux.
C’est même elle qui se crée l’unique action dangereuse de la première période.
La fin de la première période interviendra sur un score nul et vierge.

Au retour de la pause, la formation d’EFEK-KB visiblement émoussée par la grande débauche d’énergie infructueuse de la période laisse du terrain aux bleus et blancs de CDF-B qui n’en demandaient pas mieux pour prendre le contrôle du jeu.
Dominateurs, ils se créent de nombreuses actions sans arriver à les concrétiser.
Nous nous acheminons vers la fin de la rencontre, le jeu commence à devenir quelque peu haché. 81 eme minute, coup de massue sur la tête des hommes du président Edgard. Adéchan Souleymane, le numéro 11 de CDF-B hérite d’une balle baladeuse dans la surface de réparation adverse. Il n’hésite pas à placer le ballon dans le cadre. C’est l’extase dans le camp des bleus et blancs et la constellation chez l’adversaire.
Piqué au vif par cette ouverture du score, les hommes du président Edgard qui s’est, entre-temps transformé en ramasseur de balles n’arriveront pas à refaire leur retard jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Auteur de l’unique but de la rencontre, Adéchan Souleymane a été désigné homme du match. Il termine d’ailleurs la compétition avec 6 réalisations qui font de lui le meilleur buteur de la cinquième édition du TIBOF.
L’apothéose de la compétition est aussi la satisfaction d’un homme qui s’est engagé depuis cinq ans à offrir une tribune au centre de formation du centre nord pour s’exprimer dans un pays qui tarde à offrir un espace de compétition aux gamins des centres de formation. Il s’agit de Fofana Abdoul Kader Treka, manager général de Diaf Groupe, promoteur du Tournoi International de Football de Bouaké. Au four et au moulin depuis plusieurs mois, l’homme aura réussi son pari de voir cette compétition de tenir dans les délais et de fort belle manière.

LC

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Pluies torrentielles :Abidjan sous les eaux 5 morts dénombrés.

Les pluies du jeudi 13 juin 2024 ont occasionné des montées des eaux et des éboulements da…