Abidjan Capital du rire

La Cote d’Ivoire à l instar de tout les pays du monde entier est frappée par la maladie à coronavirus depuis la fin de l’année 2019.Cette maladie apparue Wuhan en chine a fait sa première victime en Cote d’Ivoire  dans le courant du mois de Janvier 2020.

Depuis lors des mesures sont prises par le Gouvernement Ivoirien pour endiguer cette pandémie afin de ne pas faire des victimes ou du moins le contenir.

De la distanciation sociale, aux respects des mesures barrières à savoir: le lavage des mains régulièrement au savon ou au gel hydro alcoolique ,ne sortir en cas de nécessité extrême, l’interdiction de rassemblement, fermeture des maquis et autres lieux de joie, l’interdiction de voyager d’Abidjan vers l’intérieur et de l’intérieur vers Abidjan, le couvre feu de 21 heures à 6 heures du matin.

Malgré le nombre de morts que fait cette maladie, ici en Cote d’Ivoire malgré la sensibilisation tout azimut du Gouvernement, de la société civile force est de constater que certains se cachent encore pour des virées nocturnes dans des maquis et bars en catimini dans toutes les communes du district d’Abidjan.

De Yopougon à Marcory en passant par Abobo jusqu’à Cocody le constat est le même, les ivoiriens sont insouciants ,des matchs de football, et autres divertissements sont organisés attirant ainsi bon nombre de personnes. constituant un risque de propagation.

Comme si cela ne suffisait pas ,certains  artistes et autres personnalités du monde du showbiz  qui devaient être en première ligne de la sensibilisation sont les premiers à défier l’autorité de l’Etat en organisant des soirées privées, bravant  ainsi les mesures dictées par le Gouvernement.

Si les 847 cas confirmés et les 09 décès ne sont pas encore une source de prise de conscience alors je n’ose croire que les prévisions de l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé concernant les chiffres alarmants pour l’Afrique ne feront que se réaliser.

Il est encore temps de prendre conscience du danger que nous courons tous au risque de se retrouver au village de si je savais.

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

MADIGANE RESIDENCE : Votre havre de paix en bordure de lagune à Assinie

Vous rêvez d’une escapade inoubliable dans un cadre idyllique ? Ne cherchez pas plus…