Abidjan Capital du rire

La société civile L’AFRICANISME invite les dirigeants céréaliers africains à plus de responsabilités.

C’est avec intérêt que l’organisation La société civile L’Africanisme a suivi le sommet Russie Afrique qui s’est tenu du 27 au 28 Juillet 2023 à Saint Petersburg, en Russie.

La société civile L’AFRICANISME a écouté, les interventions aussi bien du président Vladimir Poutine, que celles de ses invités venus du continent africain pour l’occasion.

Ces interventions ont achevé de nous convaincre que ce sommet prometteur à sa première édition semble s’éloigner de ses objectifs initiaux.

Pour rappel, le premier sommet Russie Afrique d’octobre 2019, à Sotchi qui avait connu une participation africaine plus importante au plus haut niveau, avait été l’occasion pour Vladimir Poutine d’égrener un chapelet à la Prévert de promesses non tenues, avec notamment soixante (64) accords signés et non exécutés, dont l’exportation des céréales par la Mer noire.

Cette fois à Saint Petersburg une autre série de promesses a été évoquée : la distribution gratuite de 25 mille tonnes à 50.000 tonnes de céréales au Burkina Faso, au Mali, au Zimbabwe, à la Somalie, à la Centrafrique et à l’Érythrée.

Nous notons une initiative d’une autre époque, de la part de la Russie, à travers son président, à l’égard de l’Afrique.

Nous déplorons en Russie la consécration du règne de cette « Afrique » qui depuis quelques années alimente des propagandes, célèbre l’instabilité, actionne et affectionne les coups d’État et organise sans aucune gêne le retard économique, humain et politique de tout un continent.

La société civile L’AFRICANISME est préoccupée par cette volonté de garder l’Afrique dans une posture d’éternelle assistée.

L’Afrique n’a pas besoin que des CÉRÉALES RUSSES.

D’ailleurs les uns ont parlé d’énergie nucléaire, quand d’autres ont parlé de la réforme des Nations unies sans obtenir d’engagement de la Russie dans ce sens.

Face à cette situation, la société civile L’AFRICANISME

-dénonce l’esprit de mendicité de certains acteurs étatiques africains sous couvert de souveraineté,

-dénonce la présence des putschistes à ce sommet,

-dénonce le non-respect des engagements pris lors du sommet précédent.

Par ailleurs, la société civile L’Africanisme condamne des propos qu’elle considère comme insultants, irrévérencieux à l’égard du continent africain, de la part du chef de la transition Burkinabè qui n’a reçu aucun mandat pour parler aux noms des peuples du Burkina Faso, encore moins de la jeunesse africaine.

Veut-on donner en héritage à la jeunesse la haine de la démocratie, de l’État de droit, de l’accession au pouvoir par la paix , la non-violence , lorsqu’un putschiste s’érige en porte-parole de la jeunesse du continent ?

Au regard de ces constats, la société civile L’Africanisme

-invite le Président Vladimir Poutine à comprendre qu’il est lui-même , un chef d’État qui organise des élections dans son pays , qui respecte une constitution et qui essaie d’autoriser une vie politique plus ou moins démocratique dans son pays, de façon générale

À ce titre, le Président Poutine ne doit pas se faire complice et parrain des putschistes qui déstabilisent notre continent.

Nous savons le sort que lui-même réserve aux tentatives de putsch et aux menaces contre l’autorité et la sûreté de l’État.

Alors pourquoi n’a-t-il pas la même fermeté à l’égard des Africains et Africaines tenté (e)s par l’aventure non constitutionnelle ou militaire au mépris des droits de l’homme et du droit à l’autodétermination des peuples ?

L’Afrique est plurielle et la Russie gagnerait à être à l’écoute de toutes les voix africaines et non seulement d’un groupuscule haineux et extrémiste à sa solde.

Par ailleurs , la société civile L’AFRICANISME

-invite les chefs d’État africains à plus de dignité et d’honneur qui forment le témoignage à transmettre aux futures générations.

Les Céréales ne remplaceront pas les miroirs et le sel ni la dignité de notre continent qui n’est pas à brader aux lieux offrant !

Vive l’Afrique
Vive le Mouvement africaniste pour un humanisme africain digne et authentique

Pour la société civile L’AFRICANISME, le Président
Wakili Alafé

Abidjan le 31 Juillet 2023

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

𝗗𝗘𝗚𝗨𝗘𝗥𝗣𝗜𝗦 𝗗𝗘 𝗟𝗔 𝗚𝗘𝗦𝗖𝗢 : 𝗟𝗘𝗦 𝗗𝗘́𝗣𝗨𝗧𝗘́𝗦 𝗗𝗘 𝗬𝗢𝗣𝗢𝗨𝗚𝗢𝗡 𝗘́𝗖𝗛𝗔𝗡𝗚𝗘𝗡𝗧 𝗔𝗩𝗘𝗖 𝗟𝗘 𝗠𝗔𝗜𝗥𝗘 𝗔𝗗𝗔𝗠𝗔 𝗕𝗜𝗖𝗧𝗢𝗚𝗢

𝗔𝗯𝗶𝗱𝗷𝗮𝗻, 𝗹𝗲 𝗺𝗲𝗿𝗰𝗿𝗲𝗱𝗶 𝟮𝟴 𝗳𝗲́𝘃𝗿𝗶𝗲𝗿 𝟮𝟬𝟮𝟰-Après avoir rencontré, le vendredi 23 février 2024, …