Abidjan Capital du rire

Abidjan, le 17 octobre 2023– Le Directeur de Cabinet du Ministère du Plan et du Développement, Yéo Nahoua a procédé à l’ouverture de la toute première restitution des résultats de l’évaluation des opérations du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), ce 17 Octobre 2017, au Sofitel Hôtel Ivoire. La cérémonie s’est déroulée en présence de Ahmed Ag Aboubacrine, Directeur par intérim du Département d’Evaluation Indépendanteet Nabil Gahalleb, Directeur Bureau Régional de la BID.

La Banque Islamique de Développement (BID) accompagne la Côte d’Ivoire dans son développement depuis plusieurs décennies. Afin de permettre à l’institution bancaire de mesurer sa coopération et évaluer les progrès réalisés dans le partenariat avec la Côte d’Ivoire, le Département d’Evaluation Indépendante (IEvD) a organisé une cérémonie de restitution des résultats de l’évaluation des opérations du Groupe de la BID. Cette rencontre qui s’est tenue le mardi 18 octobre 2023, à Abidjan,dont l’objectif est de d’éclairer l’orientation stratégique et l’approche opérationnelle de la banque pour les programmations futures, a été un prétexte pour le directeur régional de la BID de rappeler le niveau d’investissement de son institution. « Je tiens à vous rappeler que cette opération fructueuse a débuté en 2002 et n’a cessé de se renforcer au fil des années avec des financements cumulatifs approuvés totalisant 2,438 milliards de dollars américains. Actuellement, notre portefeuille en Côte d’Ivoire comprend 21 projets souverains actifs, d’une valeur totale de 1,587 milliard de dollars et un taux de décaissement global de 47% », a indiqué Docteur Nabil Ghalleb. Aussi, a-t-il traduit l’engagement exceptionnel de la BID, enraciné depuis deux décennies qui ressemble à « une vraie symphonie d’engagements et d’actions collaboratives pour le bien-être du peuple ivoirien ».  

Le Directeur de cabinet Ministère du Plan et du Développement a manifesté sa gratitude à la BID pour son engagement déterminé à accompagner la Côte d’Ivoire dans sa quête de développement et dans sa lutte contre les inégalités, la sécurité alimentaire et le changement climatique. « C’est avec beaucoup de fierté et d’espoir que la Côte d’Ivoire compte aujourd’hui la Banque Islamique de Développement au nombre de ses plus importants partenaires (…), je voudrais traduire les remerciements de Madame la Gouverneure à la BID, étant que partenaire de confiance qui participe à la réalisation de la vision de développement du Président de la République, celle de bâtir une Cote d’Ivoire Solidaire, Unie et Prospère », précise Docteur Yéo Nahoua.

Par ailleurs, Il a rappelé que le partenariat entre l’institution financière et la Côte d’Ivoire s’est traduit par un portefeuille actif dans le pays qui se chiffre à 2, 11 milliards de dollars pour le financement du Plan National de Développement (PND) 2021-2025, et comprend vingt projets dans plusieurs secteurs, principalement dans les domaines de l’assainissement, de la santé, du transport, de l’agriculture et du développement rural, de l’éducation, de l’eau et de la finance.

Poursuivant, le représentant de Nialé Kaba a rappelé l’importance de cet exercice, premier du genre depuis l’adhésion de la Côte d’Ivoire à l’Institution en 2002, qui décrit la volonté de la BID de faire le point sur la coopération qui la lie à la Côte d’Ivoire et bien évidement d’en tirer des leçons.

Notons que la BID compte 54 pays membres répartis sur plusieurs régions avec pour mission de promouvoir le développement humain global, en mettant l’accent sur les domaines prioritaires que sont la réduction de la pauvreté, l’amélioration de la santé, la promotion de l’éducation, l’amélioration de la gouvernance et la prospérité des populations.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Sécurité routière/ 28 permis de conduire sanctionnés ce mois de juin

À quelques jours de la fête de Tabaski , la Commission Spéciale Technique de Suspension et…