Abidjan Capital du rire

Les nouvelles autorités de la république du Niger réunis au sein Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) sont dans désormais dans le viseur de la CEDEAO qui a décidé de mobiliser sa force d’intervention pour rétablir dans ces droits le président déchu Mohamed Bazoum.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a ordonné au cours de son sommet extraordinaire tenu ce jeudi dans la capitale nigériane à sa force d’intervention de rétablir l’ordre constitutionnel en République du Niger.

Dans une lecture des résolutions Le président de la commission de la CEDEAO, Omar Alieu Touray,a indiqué :« Demander au Comité du chef d’état-major de la défense d’activer immédiatement la force en attente de la CEDEAO avec tous ses éléments ».

Il a aussi fait savoir que les chefs d’État de la cedeao ordonnaient le déploiement de la force en attente de la CEDEAO pour rétablir l’ordre constitutionnel dans la République du Niger.

Toutefois, ils ont Souligné leur engagement continu pour la restauration de l’ordre constitutionnel par des moyens pacifiques.

Notons que le Burkina Faso et le Mali en soutien au Niger suite à l’intention des chefs d’État de rétablir l’ordre constitutionnel par une intervention militaire avaient interpellé la CEDEAO de ne pas franchir le Rubicon selon eux

Pour eux les nouvelles autorités nigériennes  pourraient compter sur le soutien de deux voisins : le Burkina Faso et le Mali qui ont prévenu qu’ils seraient solidaires du Niger et que toute intervention armée serait considérée comme une « déclaration de guerre » à leur encontre.

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Entrepreneuriat :Sheisthecode qui est Dame Myriam Dohia Traoré Directrice Générale de Iman’s Hôtel Groupe.

KONE MYRIAM EPSE TRAORE DOHIA, mariée et mère de trois enfants, détient un Master en Droit…