Abidjan Capital du rire

Le père l’abidjanaise avait 93 ans et était jusqu’à son décès, évêque émérite du diocèse de Daloa dans centre-ouest de la Côte d’ivoire.

Ordonné en 1955 à 28 ans, cinq ans plus tard, Pierre Marie Coty a été chargé d’écrire les paroles l’hymne nationale de la Côte d’ivoire indépendante. Avec l’abbé Pierre Marie Pango qui compose la musique, il propose l’Abidjanaise’’.

En 1975 Pierre Marie Coty sera nommé évêque de Daloa par le pape Paul VI, une charge qu’il assumera jusqu’en  mars 2005.

En 2013,  Mgr Pierre Marie Coty avait été décoré du grade de commandeur de l’ordre national de la Côte d’Ivoire, pour avoir offert au pays son hymne national.

Une distinction obtenue lors de la célébration du 20e anniversaire de la disparition de l’abbé Pierre-Michel Pango, l’auteur de la musique de L’Abidjanaise’’.

Mgr Pierre Marie Coty a tiré sa révérence vendredi dernier dans une clinique d’Abidjan suite à un malaise.

Il s’en est allé le jour de l’inhumation de l’ancien premier ministre Amadou Gon Coulibaly. La Côte d’Ivoire et surtout la communauté catholique perdent donc un homme dont le nom est à jamais gravé dans l’histoire du pays.

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Pluies torrentielles :Abidjan sous les eaux 5 morts dénombrés.

Les pluies du jeudi 13 juin 2024 ont occasionné des montées des eaux et des éboulements da…