Abidjan Capital du rire

Le porte parole du parti démocratique de Côte d’Ivoire PDCI Rda bredoumi kouali Soumaila était face à la presse ce lundi 22 mai 2023  au siège du plus vieux parti de Côte d’Ivoire dans la commune de cocody.

    Cette Conférence annoncée à grande pompe intervient après la publication par le président de la commission électorale indépendante de la liste électorale provisoire, liste sur laquelle ne figure pas plusieurs acteurs de la politique ivoirienne dont l’ex-président Laurent GBAGBO déchu de ces droits civiques et politiques.

Les thèmes retenus pour ce grand oracle du porte-parole sont la situation au PDCI, le choix des candidats pour les élections locales,le congrès ordinaire du PDCI qui se tiendra le 27 mai prochain ,le climat socio-politique national, la cherté de la vie ainsi que le foncier rural.

Sur le foncier rural le PDCI Rda s’insurge contre la nouvelle loi sur le foncier rural qui selon le PDCI est un danger pour la Côte d’Ivoire car la loi 1998 avait pour objectif de transformer les droits coutumiers en droit moderne.

Toujours selon lui l’article 1er stipule que le domaine Foncier Rural est constitué par l’ensemble des terres mises en valeur ou non et quelle que soit la nature de la mise en valeur. Il constitue un patrimoine national auquel toute personne physique ou morale peut accéder.

Cette loi a  connu deux modifications après Linas Marcousis en 2004 à savoir en 2013 et 2019 .

Pour le PDCI la loi a été dépouillée de son esprit initial  car en extirpant l’article 18 de la loi sur le foncier rural, le gouvernement ivoirien a abusé de la population ivoirienne et c’est une manière d’exproprier les populations de leurs biens et demande le retrait de cette loi.

Le PDCI demande par la même occasion à l’agence de foncier rural AFOR à venir  faire son bilan de ses activités et expliquer devant les parlementaires les manquements graves.

Concernant leur partenariat avec le PPA CI il fait remarquer qu’une équipe de 24 personnes est mis en place et cette équipe  travaille dans en premier temps pour  lutter contre la fraude électorale,et dans un second temps voir aussi dans des régions et communes  comment arrêter des listes communes pour espérer gagner des élections dans certaines régions et communes

Parlant de la dette de la Côte d’Ivoire pour Bredoumi est inquiétante car d’ici 2030 la dette de la si sera à près de 33 mille milliards soit 58 % du PIB.

Il annonce une augmentation du coût de l’électricité qui aura une incidence sur le coût de la vie des populations ivoiriennes.«  chaque Ivoirien a à son coup 1 million de dettes même si la dette est un moyen de développement il faut la contrôler pour ne pas être un poids sur la vie des Ivoiriens »a  indiqué Soumaila Bredoumi Soumaila…

Sur la commercialisation des produits agricoles au nord à savoir le coton et l’anacarde il indique que le gouvernement à démissionner et  fait craindre le pire aux petits planteurs.

Concernant la liste électorale provisoire le PDCI Rda indique que cette liste est truffée de fraude et trouve injuste la non-présence de Laurent GBAGBO sur la liste électorale et demande le rétablissement de son nom sur la liste électorale durant le contentieux électoral pour lui cela n’honore pas la Côte d’Ivoire.

On est dans un contexte difficile et fragile on ne doit pas ouvrir la porte à une crise on a fait le dialogue politique le point sur le président on a demandé une amnistie pour le président GBAGBO, le président Alassane était dans le même cas et c’est le même GBAGBO qui prit un décret pour que le président le président ouattara soit président il faut éviter de créer les crises et appelle la communauté a aussi avoir un regard sur la situation actuelle « internationale à avoir un regard sur ce qui se passe en Côte d’Ivoire »,s’indigne le porte parole du plus vieux parti de Côte d’Ivoire.Il estime estime que le PDCI a une avance sur les autres partis en matière de solidarité.

Sur les candidatures indépendantes au sein de PDCI le porte-parole indique le président Henri Konan Bédié est à la manœuvre pour amener tous les cadres indépendants pour une victoire du PDCI. Il appelle les candidats retenus à’avoir confiance au président bedie et invite les candidats retenus à plus d’humilité et à œuvrer à un rapprochement avec les candidats non retenus

Il a clos sa conférence de presse avec la nomination de tidjani thiam au bureau politique du PDCI RDA et ceux veut clair;

Soumaila Bredoumi KOUASSI a terminé sa conférence de presse avec plus d’implication des cadres du PDCI dans la vie du parti .

JMB

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Sécurité routière/ 28 permis de conduire sanctionnés ce mois de juin

À quelques jours de la fête de Tabaski , la Commission Spéciale Technique de Suspension et…