Abidjan Capital du rire

La lutte contre la fistule obstétricale est l’affaire de tous. La MS-MÉDIAS entend y contribuer efficacement à travers des actions de solidarité. Le jeudi 23 novembre 2023, en marge de la 2e édition du Gala de la Solidarité initiée par cette mutuelle santé, une délégation conduite par son PCA Cissé Sindou a procédé à la remise de kits composés de pagnes, de couches jetables , du savon, et une enveloppe à chacune des 25 femmes porteuses de fistules hopitalisées au CHR de Bouaké.

Des kits opératoires composés de seringues, etc ont été offerts à l’équipe médicale chargée des soins de ces patientes. Le Directeur du CHR, Pr Diané Bamourou réceptionnant symboliquement les dons, a salué le geste de la MS-MÉDIAS  » Nous encourageons ces initiatives pour le bonheur des malades. Merci de penser à nous « , a-t-il motivé, visiblement heureux. Cette visite de solidarité était chargée d’émotions et de bonheur partagé. Les patientes bénéficiaires et le personnel soignant étaient aussi heureux de savoir que des journalistes, au-delà de leur mission de collecte, de traitement et de diffusion d’informations sont aussi mobilisés pour les actions sociales.

 » Nous sommes heureuses de recevoir des lots. Merci à la MS-MÉDIAS de penser à nous  » , peut -on retenir en substance des propos de gratitude des malades. Le PCA de la MS-MÉDIAS a pour sa part livré un message apaisant et soulageant aux femmes :  » Sachez que vous n’êtes pas seules.  » Bien avant Dr Touré Vamara, responsable SCRP a invité le PCA de la MS-MÉDIAS Cissé Sindou à renforcer les actions de sensibilisation pour réduire les cas de fistules en Côte d’Ivoire :  » Aidez-nous à travers vos productions et articles à faire connaître la maladie, sensibilisez les populations sur les facteurs et causes de la fistule afin de mieux la prévenir ».

Lors de la visite guidée aux malades, le médecin gynécologue Mambo Lain et Prof. Djanhan Lydie épouse Degni–Segui, gynécologue obstétrique ont exhorté les populations à conduire les parturientes à la maternité dès le déclenchement du travail.  » Il faut venir à l’hôpital lorsque le travail commence » , a sensibilisé Prof Djanhan. Il faut rappeler que cette cérémonie de remise de kis est initiée en marge de l’assemblée générale de la MS Médias qui se tient à Yamoussoukro les 24 et 25 novembre 2023 .

L’organisation d’une soirée de dîner gala ,un des temps forts prévoit une collecte de fonds pour soutenir les femmes porteuses de fistule.

Les commentaires sont fermés.

Voir aussi

Décrispation de l’environnement politique : Des partisans de Guillaume Soro pas toujours rassurés

Abidjan-Le 22 février dernier, le chef de l’Etat , Alassane Ouattara a accordé la grâce pr…